Les transferts d’argent de Madagascar vers l’étranger

Parmi les questions que les investisseurs à Madagascar se posent, on cite : « peut-on transférer librement vers un compte à l’étranger les bénéfices nés des activités réalisées à Madagascar ? » ou bien « les dividendes sont-ils taxables à Madagascar ? ».

La réponse étant : pour inciter les expatriés à s’investir à Madagascar, les opérations sur les dividendes sont libres d’impôt et d’autorisation de transfert.

En ce qui concerne les financements relatifs à la création de sociétés à Madagascar, l’article 2 de la loi n°2006-008 portant sur les codes des changes prévoit la liberté de toutes relations financières entre les personnes résidant à Madagascar et celles résidant à l’étranger. Toutefois, cette liberté est soumise aux dispositions prévues par la loi en vigueur tout en respectant les engagements internationaux souscrits par la République de Madagascar.

Les modalités et les conditions d’application de la loi citée ci-dessus sont fixées par le Décret N° 2009-048 du 12 janvier 2009.

Opérations courantes sans autorisation préalable

 

 

Opérations sujettes à autorisation

 

Cliquez ici pour plus d’assistance dans la gestion des dossiers de transfert de fonds de Madagascar et d’encaissement d’argent à Madagascar.