Quelle école choisir lors de votre expatriation à Madagascar ?

Une expatriation professionnelle s’accompagne le plus souvent par l’expatriation de la famille. Madagascar Services fait le tour des différents systèmes éducatifs disponibles à Madagascar pour vous aider à faire le bon choix.

Les différentes écoles à Madagascar

Les écoles locales

Affiliées à l’Education Nationale Malgache, il s’agit d’écoles où l’on parle essentiellement malgache, même si de plus en plus d’écoles sont d’expressions françaises. Le niveau académique est très disparates et les frais de scolarité plutôt bas. Les écoles qui bénéficient d’une bonne réputation sont MAHASOAZAZA, LE PETIT NID, LES COLIBRIS ou LES ECOLES ACEEM. Les écoles catholiques comme le collège Saint Michel ou ESCA sont également assez réputées

Les écoles francophones

L’ AEFE (Agence pour l’Enseignement du Français à l’Etranger) est chargée du suivi du réseau d’enseignement du Français à l’étranger. 5 établissements sont directement gérés par l’AEFE ; il s’agit des établissements de l’EGD à Antananarivo (4 écoles + 1 collège/lycée). En plus des établissements de l’EGD, il existe des établissements conventionnés (une convention est signée entre les parents gestionnaires de l’école et l’AEFE) : les lycées Français de Tamatave et de Diego Suarez, les collèges Français de Tulear, de Fianarantsoa, Antsirabe, Majunga et l’école primaire française de Nosy-Be. Enfin, 15 établissements sont en 2018 homologués par l’AEFE ; cela signifie qu’ils s’engagent à respecter les principes et caractéristiques fixés par l’ENF. Parmi ces établissements, nous pouvons citer : L’ALLIANCE FRANÇAISE D’ANTSAHABE, BIRD ET LA CLAIREFONTAINE.

Les écoles anglophones

Historiquement, l’American School of Antananarivo est la première école Anglophone à Madagascar (depuis 1969) et aussi la plus prestigieuse. Cette école internationale offre un enseignement 100% en Anglais (le Français y est enseigné comme une seconde langue) et suit le curriculum Américain. La plupart des professeurs sont expatriés. Depuis quelques années, le nombre d’écoles anglophones à Madagascar a considérablement augmenté. Parmi ces nouvelles écoles, il y a la Vision Valley School, créé en 2006 par Gavin and Rhoda Jordaan, qui permet d’accéder aux diplômes Sud-africains., Kits4Kids Madagascar, affilié à la fondation Kits4Kids ou encore la British School of Madagascar, qui suit le curriculum britannique.

Les écoles bilingues

Il existe également des écoles bilingues où les enseignements sont faits à la fois en français et en anglais. Edukely, créée en 2013 par une association de parents d’élèves, offre un enseignement de la TPS au CM1 avec une approche ludique en s’inspirant des pédagogies Montessori et Freinet. L’école Montessori Eveil Enfant créée en 2015 propose également un enseignement bilingue.

3 critères pour faire votre choix

  1. L’âge de vos enfants :  En maternelle, le choix est généralement simple. Votre objectif est de permettre à votre enfant de se socialiser, des découvrir de nouvelles choses … une école locale ou bilingue permettra à vos enfants de s’immerger complètement dans leur pays d’accueil. A partir du primaire, tout dépendra de votre capacité et/ou votre envie de maintenir et superviser le français en dehors de l’école.  Une école homologuée vous permettra d’être moins regardant au niveau des apprentissages faits à l’école. Cela est d’autant plus vrai si votre enfant passe un examen. Les diplômes locaux sont souvent inutiles à l’International.Votre budget
  2. Votre budget : Si votre entreprise ne prend pas en charge le coût de la scolarité, cela peut être déterminant ! Par exemple, les frais de scolarité annuels de l’American School of Antananarivo s’élèvent à 20 000 USD, ceux des établissements de l’EGD 2500 EUR pour les élèves de nationalités françaises, ceux de la Vision Valley School sont quant à eux de 1500 EUR par an.
  3. La durée de votre expatriation : Si votre expatriation est courte, vous pourrez faire plus facilement le choix d’offrir à vos enfants une expérience culturelle en leur faisant découvrir leur pays d’accueil de l’intérieur. Si en plus, ils sont très jeunes, leur adaptation sera vraiment facile.

Dans tous les cas, n’oubliez pas de prendre en compte votre vie de famille dans votre choix ! C’est important que la scolarité de vos enfants soit en accord avec la vie que vous souhaitez mener pendant votre expatriation à Madagascar. Et, soyez confiants, les enfants ont une capacité d’adaptation que nous adulte, sous estimons souvent !